Forfaits 4G
Opérateur Note Prix/mois Data/mois Accès au site
RED 4G
4.8 Stars
12,99 € 3 Go Accès au site
b and You 4G
4.5 Stars
19.99 € 5 Go Accès au site
Sosh 4G
4.8 Stars
24.99 € 5 Go Accès au site

Forfaits mobiles – Questions/Réponses

La 4G, c’est quoi ?

Dans le monde des télécommunications, la 4G est également connue comme étant le « très haut débit mobile ». Les abonnés peuvent ainsi regarder la télévision et des vidéos en haute définition sur leur Smartphone et passer des appels vidéo avec une réelle qualité d’image. De plus la navigation est rapide grâce aux débits théoriques qui sont supérieurs à 100 Mb/s et ils se rapprochent de ce qui est proposé sur la fibre optique

Cette 4e génération succède à la 2G et à la 3G, mais toutes les fréquences n’offrent pas les mêmes caractéristiques. Les opérateurs proposent donc une 4G performante qui permet d’offrir une connexion à Internet dans de multiples lieux comme les Universités, les centres commerciaux et bien sûr le domicile.

Le déploiement de la 4G a demandé un certain coût puisque les opérateurs ont dépensé plus de 14.5 milliards d’euros pour que les abonnés puissent jouir de cette nouvelle technologie.

Que signifie LTE ?

Généralement, les fabricants proposent comme caractéristiques la 4G ou encore LTE qui est l’abréviation de « Long Term Evolution ». Ce concept représente un nouveau standard dans le monde de l’Internet mobile et son arrivée dans le vocabulaire date de quelques années notamment avec le lancement de l’iPhone 5.

Dans le secteur de la téléphonie mobile, il y a eu plusieurs générations et le LTE utilise des fréquences hertziennes qui permettent d’obtenir des débits théoriques allant jusqu’à 300 Mbit/s. Il s’agit donc de la 4e génération des réseaux alors que la première était baptisée Radiocom 2000, la deuxième GSM/GPRS/EDGE et la troisième UMTS/SHPA.

Depuis 2011, les opérateurs ont pu obtenir les licences pour commercialiser la 4G, dont le déploiement a eu lieu à la fin 2013. La couverture des opérateurs est de plus en plus importante et depuis l’été 2014, ils penchent sur la 4G+ qui offrira des débits encore plus importants.

Que veut dire MIMO ?

MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) est une technique d’entrées multiples et de sorties multiples. Jack Winters a déposé un brevet concernant cette technologie en 1984 alors qu’il travaillait pour Bell Labs. L’objectif est d’obtenir un transfert des données optimisé avec une vitesse élevée et une portée plus importante.

Pour comprendre le concept du MIMO, il suffit de se référer au réseau GSM ou au WiFi. La liaison dans ces deux cas de figure est effectuée via une seule antenne que ce soit avec l’émetteur ou le récepteur. A contrario, MIMO a l’avantage d’avoir recours à plusieurs antennes avec un émetteur et un récepteur.

Aujourd’hui, cette technologie est utilisée dans plusieurs normes notamment dans le monde des télécommunications avec le LTE et le HSPA+. Le WiFi (IEEE 802.11n) utilise également le MIMO et de nombreux appareils ont une compatibilité comme les cartes WiFi, les routeurs…

Qu’est-ce qu’un MVNO ?

Les MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel) ne sont pas identiques à Bouygues Telecom, SFR ou encore Orange. En effet, ils ont la particularité de ne pas posséder d’infrastructures ou de fréquences. Pour proposer au public des offres, ils sont contraints de signer un partenariat avec les principaux opérateurs du secteur.

Virgin Mobile a ouvert la voie en 1999 au Royaume-Uni et désormais en France, il y a plusieurs MVNO comme Prixtel, Joe Mobile, Lycamobile… Comme ils ne détiennent pas les infrastructures, ils peuvent ainsi proposer des tarifs plus intéressants pour les consommateurs et c’est pour cette raison que les MVNO sont souvent considérés comme des opérateurs low-cost.

Ce concept n’est pas seulement utilisé en France puisqu’il existe dans d’autres pays comme les États-Unis ou le Royaume-Uni. En adhérant à un MVNO, les clients utilisent donc la couverture d’une société tierce comme SFR, Bouygues…

Que fait-on de plus avec la 4G ?

Les technologies qui ont précédé la 4G permettaient d’écouter de la musique, de télécharger des applications ou de regarder une vidéo. Par conséquent, l’arrivée de ce concept n’a pas permis aux consommateurs d’effectuer de nouvelles actions, ils bénéficient toutefois d’un délai plus court.

En effet, cette quatrième génération de réseau mobile offre des débits théoriques plus importants. Les consommateurs qui détiennent un forfait et un mobile compatible avec la 4G ont l’occasion de télécharger des applications plus rapidement. La navigation sur Internet est plus fluide et le visionnage des vidéos sur Internet n’est pas saccadé ou de mauvaise qualité.

Avec la 3G, il est nécessaire d’attendre par exemple une dizaine de secondes pour obtenir une musique. Avec la 4G, le téléchargement est beaucoup plus rapide puisqu’il est quasiment instantané. Cela est rendu possible grâce à des débits qui peuvent atteindre 150 Mbps et cette augmentation a donc permis aux abonnés de regarder des vidéos HD.

Comparaison des performances 3G, 3G+ et 4G.

Différents réseaux mobiles se sont invités sur le marché des télécommunications ces dernières années. Il est possible de les différencier grâce aux débits. La 3G est plus performante que le réseau GSM et il est possible d’accéder à Internet, de regarder la télévision ou des vidéos et d’effectuer des appels en visio. Pour cette 3e génération, les débits peuvent atteindre 1.9 Mb/s.

La 3G+ est parfois nommée H par les opérateurs et les fabricants de mobiles. Les performances sont plus importantes puisque les débits théoriques sont élevés et peuvent ainsi atteindre près de 14.4 Mb/s. Les réalisations sont identiques à la 3G, mais la rapidité du téléchargement sera au rendez-vous.

La 4G est apparue à la fin 2013 et la rapidité est plus impressionnante. Les débits théoriques dépassent 100 Mb/s et ils peuvent atteindre 1 Gb/s. Grâce à cette technologie, il est possible de visionner des vidéos HD.

4G : quels sont les débits actuels ?

L’ARCEP vérifie régulièrement les données concernant la 4G notamment en comparant les dires des opérateurs. Dans son dernier rapport qui date de juillet 2014, l’Autorité de la concurrence révèle que les débits sont environ 3 fois supérieurs à ceux obtenus avec la 3G.

En ce qui concerne ceux proposés par les opérateurs, ils ne sont pas identiques, car cela dépend des infrastructures ainsi que du matériel. Généralement, le débit médian pour toutes les sociétés est de 17.9 Mbit/s alors qu’il est de 5.5 Mbit/s pour le débit montant. Les chiffres sont assez loin de ceux annoncés de manière théorique puisque la 4G est susceptible de dépasser les 100 voire les 150 Mbit/s.

Dans son rapport, l’ARCEP ne souhaite pas donner le nom des opérateurs, mais l’Autorité précise que « le débit médian des offres 4G est six fois plus important chez le meilleur opérateur que chez le moins bon ».

Comment bénéficier de la 4G ?

Pour bénéficier de la 4G, plusieurs critères doivent être respectés et la première concerne les forfaits. Les opérateurs ont mis en place des formules spécifiques qui permettent de surfer avec cette technologie. Il faut donc s’abonner à un forfait 4G pour bénéficier de ses avantages.

Les abonnés devront ensuite posséder un Smartphone compatible avec cette technologie. De nombreux modèles sont proposés par les plus grandes marques et lors de l’achat il faut donc être vigilant sur ce point.

Enfin, le forfait et le téléphone portable ne sont pas les seuls critères qui demandent une attention particulière. En effet, l’abonné sera contraint de vivre dans une région couverte et tous les opérateurs ne bénéficient pas de la même couverture. SFR propose 75 % de la population contre 69 % pour Orange et 70 % pour Bouygues Telecom. Il est donc important de regarder toutes les offres pour sélectionner la meilleure.

Quels opérateurs proposent la 4G ?

La 4G est arrivée sur le sol français à la fin 2013 et depuis de nombreux opérateurs ont intégré cette technologie à leur catalogue. Bouygues Telecom, SFR et Orange ont été les premiers à mettre en place le très haut débit, mais d’autres sociétés offrent la 4G comme Free Mobile.

Les opérateurs historiques l’ont ensuite proposée avec Sosh, RED et B&You. En parallèle, les consommateurs ont à leur disposition les MVNO comme La Poste Mobile, Prixtel et Virgin Mobile. La liste s’allonge en prenant en compte Coriolis, Joe Mobile, Auchan Telecom et NRJ Mobile.

À chaque fois, les consommateurs ont à leur disposition plusieurs formules qui se démarquent essentiellement sur le data. Ce dernier représente la quantité de Mo ou de Go nécessaire pour utiliser le réseau 4G. Les petits consommateurs privilégieront les formules avec quelques Mo alors que d’autres se dirigeront vers les forfaits allant jusqu’à 7 Go.

Les forfaits 4G, incluent-il la 3G ?

La couverture proposée en France pour la 4G n’est pas aussi importante que celle disponible avec les autres technologies. Ainsi, les forfaits compatibles avec cette 4e génération ont l’avantage d’inclure la 3G et les autres réseaux mobiles.

Ce fonctionnement est avantageux pour l’abonné notamment s’il se retrouve dans une zone non couverte par la 4G. Dans ce cas de figure, il aura l’occasion de se connecter à Internet puisqu’il pourra utiliser les réseaux 3G. Aucune manipulation n’est à réaliser puisque le passage de l’un à l’autre est automatique que ce soit avec un Smartphone ou une tablette.

Il faut toutefois accorder une attention particulière à la couverture proposée par l’opérateur, car si la 4G n’est pas disponible sur son lieu de travail ou au domicile, il est sans doute inutile d’opter pour une telle formule.

Ce concept est donc valable pour les autres réseaux puisque si le terminal ne capte pas la 3G/3G+, il tentera de se connecter en Edge ou en GPRS.

Comment choisir son forfait 4G ?

Les opérateurs ont multiplié les offres 4G puisque cette caractéristique est plébiscitée par les consommateurs. Il faut donc identifier ses besoins pour choisir la meilleure formule : celle qui sera susceptible de combler les attentes.

Les petits consommateurs qui utilisent occasionnellement Internet et les appels pourront se diriger vers un forfait 4G de moins de 10 euros. Il offrira quelques Mo pour Internet et entre une et deux heures pour les appels.

A contrario, ceux qui ont besoin de téléphoner régulièrement en France et à l’étranger devront se diriger vers l’illimité. Les forfaits pourront ensuite être départagés en fonction du nombre de data puisque les opérateurs se démarquent sur cette caractéristique. Les clients peuvent ainsi opter pour des forfaits de 1, 2, 3 voire 7 Go.

Les opérateurs sont également susceptibles d’offrir des fonctionnalités supplémentaires comme un stockage sur le Cloud, la musique illimitée…

Pourquoi a-t-ton besoin d’un smartphone compatible 4G ?

Même si l’abonné dispose d’un Smartphone haut de gamme compatible avec la 3G, il n’aura pas l’occasion de capter la technologie 4G. De plus lorsque le fabricant Apple a dévoilé son iPhone 5, il ne pouvait pas se connecter en France au réseau puisqu’il n’était pas compatible avec les fréquences utilisées dans ce pays. Pourtant, lorsque les abonnés voyageaient avec leur mobile aux États-Unis, ils avaient l’occasion d’utiliser la 4G.

Par conséquent, le Smartphone doit être compatible avec la 4G et il doit également prendre en compte les fréquences françaises ainsi que le LTE (Long Term Evolution). Aujourd’hui, de nombreux modèles sont disponibles puisque les opérateurs proposent la 4G+ qui offre des débits plus importants que ceux de la 4G classique.

Avec la démocratisation de cette technologie, les consommateurs peuvent ainsi obtenir un mobile compatible à moindre coût qui dispose de cette fameuse norme LTE.

Les iphones sont-il compatibles avec la 4G ?

Tous les iPhone ne sont pas compatibles avec les réseaux 4G, car Apple a été l’un des fabricants les plus lents à intégrer cette fonctionnalité dans ses Smartphones. Pour un être certain d’avoir une compatibilité, il est judicieux d’acquérir l’un des modèles après les iPhone 5S et 5C. Les deux nouvelles générations à savoir les iPhone 6 et 6 Plus sont également compatibles avec la norme LTE (Long Term Evolution).

Une particularité est toutefois observée avec l’iPhone 5 qui était compatible avec la 4G, mais les fréquences françaises n’étaient pas prises en charge. Apple a commercialisé une mise à jour de ce modèle qui fonctionne avec la 4G de Bouygues Telecom. Il faut donc accorder une attention particulière, car toutes les antennes ne sont pas prises en compte.

Par exemple, l’iPhone 5 n’est pas compatible avec la 4G d’Orange qui utilise les fréquences 800 et 2600 MHz. Pour savoir si ce modèle fonctionne avec cette technologie, il suffit de se rendre dans les réseaux mobiles de l’appareil.

Comment savoir si mon smartphone est compatible 4G ?

Si le téléphone a été acheté avec un forfait, l’opérateur doit mentionner dans la facture ou dans son annonce l’éventuelle compatibilité avec la 4G. Si toutefois le Smartphone a été acquis « nu » c’est-à-dire sans lien avec une offre, il suffit de prendre connaissance de la notice d’utilisation. Cette dernière doit mentionner les différentes compatibilités avec les réseaux et si l’opérateur ne possède pas ce document, il a l’occasion de regarder sur Internet.

En effet, en tapant la référence du Smartphone, il est assez facile d’obtenir une fiche technique. Cette dernière mentionnera ainsi les connectivités disponibles comme la 3G, la 3G+ ou encore la 4G et même la 4G+.

Il faut noter que cette caractéristique est un critère de vente puisque les consommateurs sont attirés par cette technologie, il y a donc de grandes chances pour que l’information soit mise en valeur. Si malgré ces vérifications, elle est absente, le mobile ne sera pas compatible avec la 4G.

Certains modèles de smartphone, captent-ils mieux la 4G que d’autres ?

Tous les Smartphones ne sont pas identiques sur les réseaux 4G, car la qualité dépend de plusieurs caractéristiques à savoir l’intégration des composants, l’architecture choisie par le fabricant, les logiciels… Les résultats en fonction des références sont donc parfois très différents.

Une étude a été réalisée par la School of Electrical Engeneering et elle a montré que le LG G2, le Galaxy Note 3 et le Nokia Lumia 920 mettaient en avant les performances les plus élevées. A contrario, certaines références peuvent s’avérer moins efficaces comme le Sony Xperia Z1, le Samsung Galaxy S4 Mini ou encore le Sony Xperia V.

Avant d’acquérir un mobile compatible 4G, il est donc recommandé d’accorder une attention aux différents tests qui révèlent les chiffres du « Download bit rate » en Mb/s. C’est le seul moyen d’identifier le meilleur Smartphone. Il faut également noter que le Samsung Galaxy S4 4G+ offre 100.917 Mb/s et il a l’avantage d’être compatible avec la nouvelle version.

Puis-je souscrire à un forfait 4G avec un smartphone non compatible ?

Tous les clients ont l’occasion de souscrire à un forfait 4G puisque l’opérateur ne demande pas de conditions particulières concernant le terminal mis à part celles qui sont nécessaires habituellement (justificatif de domicile…). Il est donc tout à fait possible d’acquérir une telle formule adaptée pour le très haut débit mobile, mais sans un Smartphone compatible, il sera impossible d’utiliser le réseau.

En effet, les forfaits 4G nécessitent un mobile disposant de la norme LTE (Long Term Evolution). Sans cette dernière, l’abonné n’aura pas l’occasion de se connecter à Internet via le réseau 4G ou de regarder des vidéos HD. Il aura toutefois l’occasion d’utiliser les réseaux 3G si toutefois le mobile est compatible avec la troisième génération des réseaux.

Dans ce cas de figure, il accédera à Internet, mais la rapidité ne sera pas aussi élevée que celle promise par la 4G.

Où la 4G fonctionne-t-elle ?

La couverture du réseau 4G n’est pas la même chez les opérateurs puisque le nombre de fréquences n’est pas identique. Il y a donc davantage de chances de capter la 4G dans les grandes villes comme Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Grenoble ou encore Marseille. Les environs sont également susceptibles d’offrir cette 4e génération des réseaux mobiles.

La situation sera toutefois plus complexe pour les milieux ruraux, car les opérateurs ont parfois tendance à se focaliser sur le milieu urbain. Généralement, les villes dont le nombre d’habitants est inférieur à 10 000 ne proposent malheureusement pas la 4G. Il faut donc se référer aux cartes des opérateurs qui sont régulièrement mise à jour puisqu’ils améliorent au fil des mois la qualité ainsi que la couverture.

Au mois de septembre 2014, c’est SFR qui offre la meilleure couverture avec 75 % de la population. L’opérateur est suivi par Bouygues Telecom et Orange puis Free Mobile.

Combien coûte la 4G ?

Le passage à la 4G a été assez coûteux pour les opérateurs qui se démarquent sur ce marché très concurrentiel avec leurs prix. Les consommateurs ont donc un large choix et il faudra débourser dès :

  • 2 euros chez Free Mobile
  • 9.99 euros chez SFR
  • 19.99 euros chez Orange
  • 14.99 euros chez Bouygues Telecom

Les différences de prix peuvent s’avérer assez importantes et c’est pour cette raison qu’il faut accorder une attention particulière à toutes les offres. De plus, il faudra ajouter à ce tarif le prix du Smartphone 4G et le montant peut être beaucoup plus important. Il faut noter que chez Free Mobile, il n’y a pas de mobiles subventionnés.

Pour une utilisation fluide d’Internet, il sera également judicieux de miser sur un forfait onéreux de plusieurs dizaines d’euros. Par conséquent, le prix de la 4G peut s’avérer élevé pour une utilisation intense.

Pourquoi ces différences de tarifs ?

Les prix appliqués par les opérateurs pour les forfaits 4G ne sont pas identiques. Les consommateurs doivent donc comparer les offres pour identifier la meilleure. Une explication peut être trouvée au niveau des infrastructures puisque les MVNO appliqueront des tarifs plus attractifs que les opérateurs historiques.

En parallèle, le data joue un rôle important. Par exemple, Free Mobile facture son forfait 4G à 19.99 euros alors qu’il propose 20 Go et l’illimité. En parallèle, le forfait Orange compatible avec cette technologie est plus onéreux puisqu’il est facturé 24.99 euros. Il donne toutefois accès à plusieurs fonctions comme 500 Mo de data et les appels illimités ainsi qu’un stockage en ligne.

Il existe donc une réelle différence entre les opérateurs et il ne faut pas la négliger. Les sociétés ainsi que les MVNO tentent de multiplier les offres pour répondre à la demande et surtout aux attentes. Le tarif sera également motivé par l’utilisation, car plus elle sera intense, plus la quantité de Mo sera importante.

Pourquoi les forfaits low-cost sont-ils moins chers ?

Plusieurs critères influencent le prix du forfait low-cost proposé par exemple par les MVNO. Le premier concerne les infrastructures, comme ils ne possèdent pas leurs propres structures, ils ont donc des frais de gestion en moins. Cela a par conséquent une répercussion sur le prix qui est également impacté par les diverses boutiques.

En effet, certains opérateurs comme Joe Mobile ou Prixtel sont disponibles uniquement sur Internet. Comme il n’y a pas de boutiques physiques, les frais à amortir sont beaucoup moins nombreux et cela se ressent sur la facture de l’abonné.

Un autre critère a son importance et il concerne les forfaits sans engagement. Le client est libre de partir lorsqu’il le souhaite et il obtient seulement une carte SIM. En effet, aucun téléphone portable n’est subventionné, ce qui permet au tarif du forfait d’être le plus faible possible.

Désormais, le consommateur peut avoir une ligne téléphonique pour quelques euros par mois.

Comment résilier mon forfait actuel ?

Pour les forfaits sans engagement, il est possible de partir selon ses désirs en avertissant par lettre recommandée l’opérateur. Si l’abonné a signé un contrat de 12 ou de 24 mois, il devra attendre que la date d’anniversaire soit passée. Dans le cas contraire, il sera obligé de payer des frais de résiliation. Pour calculer ces derniers, il suffit de multiplier les mensualités qui restent jusqu’au 12 ou 24e mois.

Les frais de résiliation ne seront pas facturés, si l’abonné dispose d’une bonne raison à savoir un problème avec le contrat, un dysfonctionnement… Il sera dans tous les cas nécessaire d’avertir l’opérateur en envoyant une lettre recommandée avec un accusé de réception. La résiliation prendra ensuite effet à la réception du courrier. L’opérateur enverra ainsi une note attestant de la volonté de l’abonné.

Enfin, si l’abonné ne connait pas sa durée d’engagement, il peut appeler depuis son mobile le 3179 pour obtenir cette information.

J’ai un forfait 4G, que se passe-t-il si je suis dans une zone non couverte ?

Il faut d’abord voir si le Smartphone est compatible avec cette 4e génération des réseaux mobiles. Toutefois, l’abonné ne peut pas obtenir un accès à Internet via cette technologie. Dans ce cas de figure, il y a de grandes chances pour que la zone ne soit pas couverte par l’opérateur. Il y a donc deux cas de figure :
  • La zone ne propose aucun réseau Internet, il sera donc impossible d’accéder au Web et le Smartphone ne captera aucun signal
  • La zone est couverte par la 3G ou la 3G+, il sera donc possible d’accéder à Internet, mais sans les avantages de la 4G

Avant d’acheter un Smartphone compatible ainsi qu’un forfait 4G, il est donc vivement recommandé de regarder la couverture des opérateurs. L’information est assez facile à obtenir puisque les sociétés partagent ces données sur leur site Internet. SFR dispose d’une couverture de la population de 75 % contre 70 % pour Bouygues et 69 % pour Orange.

Puis-je avoir la 4g sur ma tablette ?

Les tablettes se sont démocratisées ces dernières années puisque leurs compétences sont plus poussées. Certaines bénéficient ainsi d’une compatibilité avec le réseau 4G et pour l’utiliser, il suffit de l’activer et la méthode est similaire à celle réalisée sur certains Smartphones.

L’utilisateur doit donc se rendre dans la section « Paramètres » avant de cliquer sur les « Réseaux Mobiles ». À cet instant, il est susceptible d’activer le mode en choisissant la 2G, la 3G ou la 4G uniquement. Certaines tablettes proposent d’activer les trois réseaux en même temps, cela s’avère être intéressant notamment lorsque l’un d’entre eux n’est pas disponible.

Pour bénéficier de l’Internet mobile, il faudra également souscrire à une clé 4G et les opérateurs comme Orange ou SFR proposent diverses solutions avec des cartes de recharge ou un abonnement. Le prix sera différent en fonction du nombre de data souhaité.

Faut-il prendre un forfait sans engagement ou un forfait avec mobile ?

Les deux formules ont des avantages puisque le forfait sans engagement permet de ne pas être lié avec un opérateur. L’abonné aura ainsi l’occasion de changer de société selon ses désirs sans avoir à prendre en compte des frais de résiliation.

Les forfaits qui incluent des mobiles sont intéressants notamment si les consommateurs souhaitent changer leur téléphone. En effet, avec un engagement sur 12 ou 24 mois, il est possible de réduire considérablement le coût du Smartphone même s’il est haut de gamme. C’est donc une manière intéressante pour réduire la facture, car plus le prix du forfait sera élevé, plus le tarif du Smartphone sera faible.

Avec Sosh par exemple, il est possible d’obtenir un mobile avec un forfait sans engagement, mais dans ce cas de figure, il faudra payer le Smartphone en 4 fois, c’est également une méthode pour réduire les coûts.

Submit your review
1
2
3
4
5
Submit
     
Cancel

Create your own review

Average rating:  
 0 reviews

Leave a reply

Choisissez le meilleur forfait mobile !

Vous cherchez un forfait compatible avec la 4G, 4G + ? Découvrez notre comparateur de forfaits  mobiles et toutes les offres avec et sans engagement. Découvrez également les meilleurs forfaits box internet